Nîmes - Feria des Vendanges - 20 & 21 septembre 2008

Sur une idée de Jean Marc, la sortie organisée à Nîmes est la première dans le sud depuis l'assemblée générale qui avait eu lieu à Moissac en 2006.

Samedi 20 septembre

Après s'être retrouvé sous le soleil à 14h00, nous prenons la route pour Uzès en passant par Campagnac et son superbe pont Saint Nicolas. Le musée Haribo nous donne l'occasion de replonger tous en enfance. Qui en effet n'a jamais mâché un ourson, un crocodile, ou des car en sac? Le musée créé suite à la fermeture de l'usine Haribo se présente sur plusieurs étages, la visite commence par une description sur l'origine des ingrédients, venant de partout dans le monde et se poursuit par une video sur les méthodes de fabrication. A l'étage supérieur, sont présentées des affiches ainsi que l'évolution des produits et des emballages ainsi que les produits dérivés depuis la création de la société. Des bornes interactives permettent d'éveiller les sens des petits et des grands (toucher, odorat).
La visite se termine par le rez de chaussée. La principale attraction est la machine à emballer les "car en sac".

Vers 16h30, nous nous dirigeons vers le pont du Gard. Bien que ce week end soit l'occasion des journées du patrimoine, le pont est presque totalement pour nous. Nous faisons une photo de groupe devant le pont pour immortaliser l'événement. Ensuite chacun visite librement le site. Certains auront le privilège de traverser le pont par le niveau supérieur, là ou s'écoulait l'eau alimentant Nîmes au temps des Romains. D'autres grimperont sur les hauteurs afin d'avoir une belle vue pour les photos.

La nuit est presque tombée lorsque chacun rejoint la tente de réception où nous allons dîner. C'est l'occasion de bons éclats de rire et de bons moments partagés. Le dîner est très animé.

Dimanche 21 septembre

L'animation débute par le tri des taureaux. Les manadiers à cheval, séparent les veaux des taureaux en les coursant. Ensuite, après une explication sur l'historique de la manade par le patron des lieux, nous assistons au marquage au fer rouge des taureaux. Le taureau est sélectionné, poursuivi et attrapé afin d'être marqué. Il est ensuite couché au sol par 3 ou 4 manadiers puis immobilisé le temps du marquage.

La matinée se termine lorsque les taureaux bien encadrés se dirigent vers nous (50 personnes contre 100 taureaux). Ensuite quelques photos sont prises avec les chevaux devant les Avantime.

L'heure du repas est enfin venue. les plats proposés font l'unanimité et la guardiane reporte un vif succès.

Conception et réalisation: Amicale Avantime - 2018